Lecture akashique du 13 avril 2017

 

( Mille mercis à Marion, ma sœur de Cœur, dont les lectures sont de véritables soins, un véritable accompagnement pour la gardienne que Je Suis, sur mon chemUN de Flamme qui vit, depuis 6 mois, la matière, avec mon jumeau. En mettant un éclairage sur mes zones d’ombre, de doutes, d’incompréhensions, en posant des mots avec douceur et bienveillance, c’est une véritable guérison qui s’effectue dans les profondeurs de mon Etre, me faisant cheminer toujours davantage vers plus d’Harmonie, d’Amour pour mon Bien Aimé, afin que Nous Soyons qui Nous Sommes dans la Liberté de notre Etre, afin d’Etre dans notre Mission Commune d’Artistes, pour Rayonner notre Lumière Divine dans un champ d’action toujours plus large. Avec Tout Mon Amour. Myriam, gardienne des Flammes )

Lecture faite par Marion :

« Je perçois beaucoup d’eau.

La présence de l’eau raconte qu’il y a beaucoup d’émotions et qu’il y aura toujours beaucoup d’émotions à gérer pour l’humain. Nous baignons dans un liquide dès notre conception, nos cellules sont faites d’eau, notre corps physique est fait d’émotions.

Que nous véhiculons « nous » en tant qu’âme. Nous véhiculons ces émotions tout au long de nos vies, de notre parcours fait d’expériences, de nuances, l’eau passe par différents états, elle connait différents états, de la vapeur à la solidité de la glace.

On se rend compte qu’une émotion peut donc être vapeur soit diffuse et légère soit gelée, cristallisée et figée.

Myriam pourquoi ne pas décristalliser ces émotions qui viennent d’un autre temps, d’une autre ligne de temps et qui n’est plus à être dans le « ici et maintenant ».

Sers-toi du feu des flammes, pour dégeler cela, cet amour si particulier existant dans votre union de flammes.

Fais toi confiance sur ce chemin si ardu, ou peut être la reconnaissance sera au bout, au bout de ce chemin, en haut de la montagne, ou l’œuvre de toute beauté sera accomplie, et c’est déjà le cas. Aucune attente.

Vous êtes œuvre de beauté, rien à chercher de plus, dans cette densité c’est complètement palpable, vos sens savent. GC pourrait encore travailler sur certaines barrières et il semble que la notion de « liberté » est confuse pour lui.

Aimer dans la liberté d’Être

Etre c’est l’Âme

L’âme saura toujours se positionner avec amour dans les compréhensions et si GC faisait confiance à son Âme ? Son ressenti ?

Qu’il soit flamme ou non d’ailleurs, cette connexion, à l’âme, en la sienne en premier est primordiale, pour tendre vers une connexion à ton âme Myriam. C’est la même bien sur ! Mais peut être qu’il y a encore ce besoin de se différencier ?

Pourtant c’est présent, juste ici et encore une fois, il n’y a rien à chercher de plus et toi non plu.

Nous vous rappelons « juste Être ». Quel beau travail accompli ! Quel sublime parcours vous êtes félicité et profondément aimé par le créateur et cela quoi que vous fassiez, toute la beauté des flammes jumelles inonde notre univers d’un amour, à sa juste valeur.

Retenez « Juste Être ».

Pourquoi sans cesse se poser toutes ces questions ? Mieux vaut penser à « vivre ».

Le « toucher », le concret est pour toi Myriam, c’est une piste, c’est ce sens que vous avez besoin d’explorer. Je vous vois à malaxer de l’argile, à 4 mains, du concret, du palpable, une créativité qui renforcerait ce « coté physique », les minéraux alliés à l’eau, et pourquoi pas peindre avec de l’argile ? Densité et émotions, vibrez de vos mains. La pulpe des doigts a besoin de jouer, comme vous pourriez approcher une énergie, une boule d’énergie palpable.

Approchez vous de cette manière, voyez votre lumière, l’unité ne s’acquiert pas en un jour, et c’est peut être ce que GC a besoin de sentir (d’ailleurs est ce que GC a crée quelque chose avec ses ex ?). Jouer avec le sens du toucher, sous toutes ses formes. Comme des enfants qui découvrent le monde, comme un couple de flammes qui s’enflamme et montre cela au monde.

Découvrez encore toutes vos possibilités de flammes. Ne laissez pas place à la monotonie de rien faire, structurez pour trouver le « juste Être », votre vie complémentaire.

Oui prendre soin de l’autre, mais pour toi Myriam pas à la manière d’une mère, soit la Déesse qui veille et soit la flamme amante épanouie qui sui son cœur. Vois le fluide de création que tu as dans tes mains, et concrétise dans la matière, mets y toute la lumière des flammes, aussi scintillante qu’elle peut être, à l’état brut, celui du diamant.

Posez vos projets, construisez, soyez plus dans l’action, la douce action de votre amour, que dans des questionnements...

L’amour se vit dans la création aussi, c’est un rappel aussi de votre mission.

Qu’est ce que vous avez envie de construire ?

Avez-vous envie de construire quelque chose de dense ? De palpable ?

Posez ensemble vos réponses, choisissez une ligne de direction, dans le respect de vos Âmes, de votre Âme.

Le cœur en joie dans la création, la co création.

Gratitude mes chers enfants. »

 

Retour à l'accueil