Une personne m’a demandé comment c’était de vivre la matière avec sa flamme jumelle.

Déjà, cela dépend où chacun des jumeaux en est, ainsi que la relation en tant que telle.

Je ne sais pas vraiment où on en est avec GC. Il y a des domaines où il est plus en avance ; d’autres où je le devance, chacun apportant à l’autre ce qui lui fait encore défaut, lui proposant une autre vision des choses, ce qui confère un équilibre au système que nous constituons.

Concernant notre relation, être réunis dans la matière est une étape, et maintenant nous cheminons véritablement ensemble. Nos chemins se sont rejoints. Si nous avons des missions individuelles, elles rejoignent notre mission commune. GC fait des recherches sur le son ; je fais des recherches sur l’Amour, les émotions. GC triture le son ; je triture les mots. Notre mission commune est l’union de nos missions respectives.

Pendant que GC lit des articles sur le son et qu’il fait des tests sur ses logiciels, j’écris ou je peins.  Nous sommes côté à côte ou dans la pièce contigüe, et sentir la présence de l’autre nous inspire, nous motive.

Notre quotidien n’est jamais pareil car nous avons des périodes où nous avons besoin de repos et où nous passons de longues heures au lit, à méditer, dormir, parler. D’autres où nous sommes chacun sur nos ordinateurs, à nous balader, ou à jouer au badminton.

Nous avons des périodes où nous sommes très proches ; d’autres où je nous sens à des années lumière. La distance nous rend plus complices encore, l’Amour ayant grandi et gagné en puissance et en douceur.

 

Myriam, le 14 janvier 2017

Retour à l'accueil