Début janvier j’ai rencontré une femme qui accompagne les flammes jumelles. Elle m’a dit que j’étais effectivement une flamme et que je vivais avec mon jumeau. Suite à des conversations sur son groupe, elle a précisé que les flammes jumelles qui vivent ensemble la matière sont trop « faibles » pour vivre séparées et qu’elles n’étaient pas plus avancées, ni même en train d’ascensionner. Il n’est pas question ici de remettre en question les propos de cette femme, mais de comprendre pourquoi nous allons vers ces personnes.

En 4 ans, plusieurs fois j’ai demandé à l’extérieur si GC était ma flamme jumelle. Je suis quelqu’un qui doute beaucoup et qui ne se fait pas confiance. La majorité des réponses que j’ai reçues m’ont confirmé que GC était bien mon jumeau. Les deux infirmations provenaient de personnes ne connaissant pas ce concept ou n’ayant pas retrouvé leur flamme jumelle.

Souvent j’ai ce besoin de savoir, je pose beaucoup de questions, je suis curieuse.  Puis après coup, je comprends que je suis en plein mental, et ma petite voix me dit : « tu sais tout ce que tu as besoin de savoir, même si tu ne sais pas tout, de toute façon, tu ne sais rien, personne ne sait rien, alors qu’as-tu besoin de chercher encore ? »

Cette rencontre m’a permis de comprendre que je ne devais pas remettre mon pouvoir entre les mains de quelqu’un d’autre. Parfois une personne vous dit ce que vous n’avez pas envie ou besoin d’entendre, elle vous dit le contraire de ce que vous pensiez. Cela ne veut pas dire qu’elle a raison, au contraire, cela vous permet de sonder plus profondément votre cœur et d’avoir la certitude de ce que vous sentiez. Vous remerciez alors intérieurement cette personne parce qu’elle ne fait que confirmer, en infirmant – la clé est dans les paradoxes –, ce que vous saviez.

Déjà seules les personnes ayant retrouvé leur flamme jumelle peuvent vous comprendre. Et si vous vivez avec votre jumeau, seuls des couples de fj comprendront ce que vous vivez. J’irais même plus loin, SEUL VOTRE CŒUR SAIT ! Alors écoutez-le et ne remettez plus votre pouvoir entre les mains de quelqu’un d’autre !

 

Myriam, le 22 janvier 2017

Retour à l'accueil