Nous pensons que ce qui est acquis l'est pour toujours : famille, conjoint, travail, domicile.
La vie nous apprend que rien n'est jamais acquis et que tout peut changer d'un jour à l'autre. Divorce, licenciement ...
Cela nous plonge dans les ténèbres.

Soit on s'y laisse engloutir, soit on décide de regarder nos peurs en face. Pour cela on s'intéresse au développement personnel et/ou à la spritualité, pour avoir une autre vision de la vie, des gens, du monde qui nous entourent.
Nous vivons alors au jour le jour, sachant qu'à tout moment, tout peut s'arrêter.
Nous sommes passés de la permanence à l'impermanence.

Le bouddhisme enseigne que tout est impermanent, tout est mouvement, change continuellement. Effectivement, tout est énergie, yin/yang, et le propre des énergies est de se déséquilibrer pour se rééquilibrer.

Lorsque nous acceptons cette impermanence, en vivant l'instant présent, nous atteignons de plus en plus souvent un état de plus en plus stable. Un bien être durable s'installe.
Nous sommes passés de l'impermanence à la permanence.

SAM, le 3 juin 2015

 

Retour à l'accueil